Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 15:08
Bonjour, Yannick Lenglet, première question de présentation succincte: es-tu originaire de la Région et quel est ton parcours?
    Je suis lotois et ai grandi sur le causse de Gramat ou j'ai débuté l'herpétologie,l'étude des reptiles et des amphibiens (sans savoir que cela s'appellait comme ça) vers 8 ans. En 1994, j'ai débarqué à Bergerac, ma mère venant d'y aménager, pour rentrer en BTSA GPN option animation en septembre 94 au Legta de Périgueux. Après le BTS, le service militaire, puis, en juin 97, je suis rentré dans la vie active pour trouver un premier boulot à la DDE où je suis resté jusqu'en aout 99 ( cela ne correspondait pas à ce que je voulais faire). Entre septembre 99 et mars 2000, je me suis attelé au montage du dossier de demande de création d'un poste emploi jeune à la Sepanso, poste créé le 27/03/2000 que j'ai occupé jusqu'au 31/11/2007.

Après avoir passé 8 ans au sein de la Sepanso à défendre la nature en Dordogne, quel sont les dossiers que tu as eu à traiter qui t'ont le plus marqué?
    J'ai beaucoup travaillé sur la protection de l'avifaune de plaine, qui présente comme intérêt principal d'allier la prospection naturaliste, la protection et la médiation environnementale avec le monde agricole. J'y ai beaucoup appris, et entre autre que l'on peut travailler sur la biodiversité dans un milieu qui semble a priori plutot stérile et uniforme. Et surtout que l'on arrive à des résultats si l'on privilégie la sensibilisation, la présence sur le terrain, la prise en compte des impératifs des personnes vis-à vis-de la protection de la nature. C'est ce que l'on appelle la médiation environnementale.

La Dordogne est un superbe département, pourtant, il semblerait que, mis à part la partie appartenant au PNR, les associations ne soient pas très actives, comment expliques-tu cela? Par conséquence, n'y a t'il pas plus de découvertes à faire dans le département?
    On pourrait écrire un livre sur ce sujet, tellement il y a de paramètres à prendre en compte. Pour faire simple, l'activité des associations tient aux personnes qui oeuvrent à l'intérieur de façon bénévole et qui en tiennent la direction. En effet, la direction définie le positionnement stratégique, les actions menées, les compétences qui permettent ou non d'obtenir des fonds pemettant de faire plus ou moins de choses, et éventuellement de salarier. Aujourd'hui embaucher dans une asso est très difficile, à la différence de la période allant de 1997 à 2005, durant laquelle l'on pouvait s'appuyer sur les contrats emploi jeune.
    Aujourd'hui, financer un emploi à plein temps coute 25 000 euros par an à minima, les asso ne pouvant générer de telles sommes, il faut qu'elles soient capables de valoriser leurs activités auprès de mécènes ou de collectivités. Mais les critères d'obtentions des fonds se sont ressérés, et c'est donc très compliqué. De plus, les bénévoles n'ont souvent ni le temps, ni les compétences, ni l'envie de se lancer dans ce type de dossier et dans une démarche de projet qui demande de se projeter. Bref, c'est une sorte de cercle vicieux, qui a mon avis conduira les asso à rester dans le bénévolat. Et personnellement, je ne pense pas qu'une association puisse être très présente en se basant sur le bénévolat.

D'ailleurs, après le milieu associatif, tu as monté ton propre bureau d'étude privé. Peux-tu nous en parler plus?
    Pour faire simple, je vais baser ma société sur le tryptique comprendre, faire comprendre et prendre en compte. Cela repose sur un besoin de former ou d'informer, de sensibiliser, d'accompagner, de conseiller pour intégrer notre environnement naturel dans le développement de notre société. Je me positionne donc comme prestataire de services au titre d'expert naturaliste. Enfin, je privilégie l'aspect contact local, me permettant une bonne réactivité et une meilleure cohérence ou crédibilité par rapport aux demandes qui me sont faites.

Quelles sont les espèces les plus remarquables de Dordogne (sans faire une liste exhaustive, juste citer celles qui selon toi sont les plus importantes)?
    Ce sont celles qui sont emblématiques des régions naturelles périgourdines, donc les espèces rupestres ( faucon pèlerin, grand duc), les espèces habitants des habitats reliquaires commes les pelouses sèches ou les petites prairies humides ( orchidées, cincle, loutre). Ce qui est maintenant a mon avis le plus remarquable, c'est la diversité des milieux naturels à l'échelle du département, et qui conduit à avoir une biodiversité très riche, n'excluant que les espèces du littoral et les espèces montagnardes.

As-tu des domaines de prédilection ou es-tu passionné par la nature en général ?
    Je suis herpéto depuis la première heure, et prends soin de ma famille de lézards verts habitants dans mon terrain.

Quelle est ton souvenir de prospection dont tu es le plus fier et/ou qui t'as apporté le plus de bonheur et/ou qui t'as mis dans une situation anecdotique?
    Je crois surtout que j'ai appris à exclure de mon langage les adverbes "toujours" et "jamais", et donc de penser que l'écologie est une science avec des règles figées. Un exemple, nous étions un jour avec une amie de la société botanique du périgord sur un coteau calcaire, et nous sommes tombés sur une orchidée que l'on trouve en milieu humide.
    Enfin, l'observation d'une femelle de faucon kobez le 1er juin ( jour de mon anniversaire) il y a 3 ans.

Quels sont les différents sites que tu montrerai à quelqu'un pour exprimer toute la richesse de la Dordogne?
    La vallée des Beunes

Pour finir, quel est ton livre de chevet (naturaliste, bien entendu)?
    Je lis très peu, étant plutot nouvelle technologie, et surtout favorisant l'apprentissage sur le terrain, ce qui rend les journées longues, du coup je m'endors très vite une fois couché.

Merci pour toutes ces réponses.

Retrouvez Yannick bientôt sur le site de présentation de sa société sur
www.pays-de-bergerac.com et sur le blog http://expertnaturaliste24.unblog.fr.

Partager cet article

Repost 0
Published by recofge - dans Recofview
commenter cet article

commentaires

  • : Recofge
  • Recofge
  • : On cherche, quelquefois on trouve, elle photographie et on écrit... Si vous souhaitez utiliser une photo du blog, pour nous envoyer des infos sur les publications ou l'actualité "nature" d'Aquitaine, ou pour toute autre requête, veuillez nous envoyer un mail à recofge(at)gmail.com (remplacer le (at) dans l'adresse par @ )
  • Contact

Recherche