Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 10:22
    Bonjour Frank, tu es surtout connu en Aquitaine pour tes 2 ouvrages sur les Orchidées (celui des Orchidées sauvages d'Aquitaine chez Biotope, malheureusement épuisé, et le mini-guide des "Orchidées communes de France" aux Editions Sud-ouest). Cependant, tu sembles au final être un naturaliste très généraliste. Comment s'est fait ton apprentissage de la nature?
    Dans les Landes !!! Quand j'étais enfant...j'aimais voir des oiseaux: l'engoulevent et la huppe surtout...J'en ai peut-être aussi gardé l'envie de plonger dans un milieu naturel, de la grenouille à la libellule, du chevreuil à la buse, tout m'intéressait.

    Tu n'es pas un acteur "professionnel" de la nature, étant enseignant en lettre classique (source: google.com). Peux-tu nous parler des associations pour lesquelles tu travailles, de leur mission, et du statut de bénévole?
    Depuis pas mal d'années, je me suis engagé au sein de la LPO Aquitaine et du CREN; j'apprécie de pouvoir participer à des projets intéressants et conviviaux à la LPO, comme le camp de migration du Cap Ferret, ou les différents comptages d'oiseaux sur le bassin d'Arcachon; apporter un peu d'aide au centre de soins de Certes; du bénévolat actif, administratif aussi pendant les CA de l'asso; pour le CREN aquitaine, j'ai beaucoup d'estime aussi pour ce combat pour préserver et valoriser des espaces naturels, en essayant de faire participer des acteurs de la société. La plus belle réussite de cette asso est que de nombreux administrateurs du CREN soient des propriétaires de sites conventionnés pour leur richesse, qui ont été sensibilisées à la protection de la biodiversité. Quand j'habitais en Dordogne, je pouvais plus facilement participer à leurs actions, par proximité avec les membres du l'équipe et pas mal de sites; sur le bassin d'Arcachon, je suis loin à ce niveau-là.

    Quelle vision as-tu de la nature et de sa conservation par l'homme: est-ce que c'est finalement purement anthropocentrique (conserver des espèces qui sont vouées à disparaître mais qu'on conserve par "collectionnïte humaine") ou alors l'homme ne fait plus partie intégrante de la nature et se doit de conserver ce qui le reste (une vision intermédiaire existe aussi...)?   

     Pourquoi conserver de la nature sauvage? Ma vision est assez simpliste, et de plus en plus; je me bat pour conserver ce que j'aime; parce que je veux pouvoir courir dans les marais, arpenter des coteaux sauvages, affûter dans des forêts... Sur le rapport entre nature sauvage et notre société, il faudrait écrire au moins une thèse.

    Que penses tu du statut de l’espèce au sein des orchidées ? N’y a t’il pas création d’espèce trop facilement, donnant une image un peu trop « typologique » de l’espèce ?
    Trop de création d'espèces, c'est évident; je me demande ce que deviennent les notions de sous-espèce ou de variétés; en ce moment, par exemple pour les ophrys, on a parfois l'impression qu'il y a autant d'espèces que d'"ophrysologues"... En général, le statut d'espèce en botanique est-il aussi stable que pour la faune? Les notions d'hybridation et de fécondité sont-elles aussi pertinentes? Mais, comme tu le rappelais, je suis prof de latin, pas de SVT...

   As tu une anecdote plus ou moins bizarre/amusante/problématique en rapport avec tes prospections?
    Mes rencontres avec la bécassine sourde; ça serait un peu long à raconter mais j'ai pu bien sûr leur marcher dessus, mais aussi m'asseoir sur une sourde, voire encore plus cocasse.

     Quelles sont les découvertes naturalistes dont tu es le plus fier?
    Fier, rien de particulier; peut-être découvrir de nouvelles traces de loutre  dans la Double quand j'y résidais.

     Quel est ton livre de chevet (naturaliste, scientifique) que tu souhaiterais conseiller?
    Une paire de jumelles...les planches courbes d'Yves Bonnefoy, Amers de saint-john Perse ...mes livres de chevet changent souvent, allez, les premiers numéros de la Hulotte.. et la collection Parthénope, les "anciens" et tous ceux à venir.

    Quel est l'endroit en Aquitaine que tu trouves le plus magique du point de vue naturaliste?
    En dehors de la montagne, un coteau calcaire qui descend vers une vallée de prairies humides... Comme dans la vallée de la Lizonne, dans le nord Dordogne, ou les Beunes. Un pré salé quand la marée monte, c'est pas mal non plus...

    Quel matériel photo utilises-tu? As-tu des conseils à ceux qui souhaitent photographier les orchidées ?
    J'ai un reflex Nikon D300 avec quelques télés de 60 à 300 mm; pour les orchidées...attendre une belle lumière, prendre un grand angle...

    Merci beaucoup pour cet entretien.

Partager cet article

Repost 0
Published by recofge - dans Recofview
commenter cet article

commentaires

  • : Recofge
  • Recofge
  • : On cherche, quelquefois on trouve, elle photographie et on écrit... Si vous souhaitez utiliser une photo du blog, pour nous envoyer des infos sur les publications ou l'actualité "nature" d'Aquitaine, ou pour toute autre requête, veuillez nous envoyer un mail à recofge(at)gmail.com (remplacer le (at) dans l'adresse par @ )
  • Contact

Recherche