Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 15:03

  S'il y a une espèce qui a marqué le blog depuis sa création, c'est bien le Lézard ocellé (Timon lepidus), présent en Aquitaine sur la façade Atlantique, et sur quelques côteaux isolés de Dordogne (et peut-être encore du Lot-et-Garonne)! Bien que "plus grand lézard de France", c'est celui qu'ont a le plus cherché, et le plus souvent en vain. L'espèce est passionante à prospecter, mais bien bien frustrante car extrêmement farouche et ô combien discrète! Quoi qu'il en soit, ce blog témoigne de notre progression dans la prospection de cette espèce, et ce dans toutes les zones de présence de l'espèce (Ile d'Oléron, côteaux de Dordogne, Causses du Quercy abritant les populations extra-méditéranéènnes les plus remarquables, Aveyron...): d'aucun lézard aperçu, on arrive progressivement à des indices (traces dans la dune, mue), puis à des individus à la jumelle! L'année 2011 devrait donc enfin se concrétiser par une photo bien plus intéressante qu'une tête qui dépasse d'un trou, c'est tout ce qu'on peut nous souhaiter!

recofge lepidus02Gîte utilisé sur le Plateau d'Argentine (24). 16 mai 2010

recofge lepidus01Et enfin un indice de présence, une mue aux ocelles caractéristiques de l'espèce! L'ocellé est en tout cas extrêmement discret sur ce site, je n'ai vu à ce jour qu'une seule photo d'un lézard de la Rochebeaucourt dans la bibliographie. Plateau d'Argentine (24). 16 mai 2010.  

recofge lepidus3Un des habitats du Lézard ocellé: la dune grise de la façade Atlantique. Ici, l'Ile d'Oléron (17). Un individu vu. Bien sûr, aucune photo, quasiment comme d'hab'. 14 mai 2010

23-panorama-quercy

Habitat caractéristique  du Lézard ocellé dans les causses du Quercy. Vaste pelouse rase comprenant de nombreux gîtes. Là c'était le "festival", 2 individus, un de chaque côté. Pas de photos potables, mais enfin la preuve que notre technique de prospection fonctionne. Environs de Rocamadour (46). 13 juin 2010. (cliquez sur la photo pour une meilleure résolution) recofge_dordogne_coteau.jpg

recofge argentine

Deux habitats caractéristiques de Dordogne (24): les côteaux calcaires. Mai/Juin 2010 

  L'ocellé, c'est un peu comme les serpents des magazines, on ne vous montre jamais vraiment la réalité vraie. Les serpents ne se trouvent qu'exceptionnellement bien lovés en plein milieu du chemin. L'amateur éclairé le sait, et prend en compte ces photos pour ce qu'elles sont, mais pas le néophyte. Bah l'ocellé, c'est un peu pareil. L'ocellé bien étendu de son long sur la pierre comme sur la pochette (affreuse) du nouveau  guide Biotope consacré aux Reptiles de France, Belgique, Luxebourg et Suisse, et bien c'est loin d'être la réalité. Enfin si, ça l'est, mais la demi seconde juste avant qu'il ne soit retourné dans son fameux gîte. Et là, il faut s'armer de patience pour le voir ressortir et tenter l'approche une bonne dizaine de fois avant de se dire "bon tant pis, pas de photos encore cette année, j'en ai ras la New Era" (dixit Booba).

    Donc dans la réalité, voilà comment on rencontre le plus souvent les ocellés ( et en plus il faut insister):

20 ocelle46Eh oui, il y en a un.....

21 ocelle46

   ....ici....18 ocelle46Idem.....

19 ocelle46

 .... juste un bout de tête, pourtant à 5 mètre de lui!. Rocamadour (46). 13 juin 2010 

03 t lepidus

Et la meilleure photo d'un individu de Dordogne, toujours dans son gite (caractéristique principale des habitats du Lézard ocellé: la présence de gîtes). Dordogne (24). 5 juin 2010.

(Cliquez sur la photo pour une meilleure résolution) 

Bon bien sûr, il arrive qu'on ait des belles photos où l'on voit même les écailles bleues comme ici in-situ lors d'un stage herpéto dans l'Aveyron avec l'incommensurable Gilles Pottier :

recofge lepidus05

Aveyron (12). 17 mai 2008. 

ou ici ex-situ sur la côte atlantique de Gironde avec le non moins remarquable Matthieu Berroneau (Cistude Nature): recofge t lepidus

Gironde (33). 15 avril 2010.  (cliquez sur la photo pour une meilleure résolution) 

  Et bien sûr bis, il y a les spécialistes de l'espèce, qui arrivent à faire des superbes photos in-situ des plus-que-farouches ocellés des côteaux calcaires de Dordogne, comme celles sublimes de Matthieu Berroneau, à voir ici:

http://www.flickr.com/photos/mp7/5076654282/

  http://www.flickr.com/photos/mp7/3724099811/ 

et ceux dont le Lézard ocellé est le sujet de stage, comme Thomas Roussel (j'espère qu'on se reverra):

http://nature.de.chez.nous.over-blog.com/article-entre-dune-et-foret-51960279.html 

  C'est à force de rater qu'on finit par réussir. On a suffisament raté maintenant, laissez nous réussir crénom de Zeus.  

Partager cet article

Repost 0
Published by recofge - dans Herpetologie
commenter cet article

commentaires

  • : Recofge
  • Recofge
  • : On cherche, quelquefois on trouve, elle photographie et on écrit... Si vous souhaitez utiliser une photo du blog, pour nous envoyer des infos sur les publications ou l'actualité "nature" d'Aquitaine, ou pour toute autre requête, veuillez nous envoyer un mail à recofge(at)gmail.com (remplacer le (at) dans l'adresse par @ )
  • Contact

Recherche