Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 11:39

Unique réserve naturelle exclusivement marine de France, la réserve de Cerbère-Banyuls, crée en 1974, couvre 650 ha de mer en bordure de la côte Vermeille (66). Ses rôles sont divers : freiner la dégradation de la côte, conserver les habitats, défendre les espèces menacées et sensibiliser le grand public à l’environnement.

La Réserve naturelle abrite 3 principaux habitats méditerranéens ayant pour base le développement de formes vivantes végétales :
•    Le trottoir à Lithophyllum situé dans la zone de déferlement des vagues et composé d’un empilement d’algues calcaires.
•    Les herbiers de Posidonie qui assurent le rôle de nurserie et de reproduction de plusieurs espèces.
•    Le coralligène qui se développe en prolongement des caps et qui abrite avec ses fissures et ses cavités de nombreuses espèces.

    Tous ces habitats ont été classés habitats d’intérêt communautaire dans le cadre des sites Natura 2000. Plus de 1200 espèces animales et environ 500 espèces végétales ont été décrites dans la Réserve naturelle. Pour la faune : mollusques, spongiaires, vers polychètes et les poissons. Pour la flore, algues diverses, posidonie et cymodocée. Parmi ces espèces, 49 présentent un statut de protection au titre d’un texte réglementaire de portée nationale, européenne ou internationale dont la posidonie, le corail rouge, la grande nacre et la datte de mer, la grande cigale, la raie blanche et le grand dauphin. D’autres espèces repeuplent aussi la réserve : mérous, corbs, dentis, sars tambour, mostelles, homards, langoustes.


    Un sentier sous-marin a été aménagé au sein de la baie de la plage de Peyrefitte pour permettre au plus grand nombre de découvrir les fonds marins. Doté d’un écosystème particulièrement riche et diversifié, il se visite en nageant en surface muni d'un masque, d'un tuba et de palmes. D’une longueur de 250 m, il est ponctué par 5 stations d'observation représentatives de 5 écosystèmes différents : galets, herbier de Posidonie, blocs, failles et tombants (cf photo ci-dessus). Chaque station est balisée par une bouée numérotée et équipée de panneaux d'informations immergés.
    Le sentier sous marin n’est ouvert que du 1er juillet au 31 août et est surveillé par des maîtres-nageurs (on n'a pied qu’à la première station et il fait relativement froid au bout d’une demi-heure !).  Sur place on peut louer le matériel et un tuba FM qui permet une audition par conduction osseuse via les dents. Ouah la technologie !!! Tout cela est payant bien sûr et le kit réutilisable de chez Décathlon est bien plus économique!
    Evidemment, on ne voit pas toutes les espèces citées plus haut, mais cette ballade ludique donne un bon aperçu des fonds marins méditerranéens. Tous ces petits poissons vous chatouillant presque les doigts de pieds donne l'impression d'un gigantesque aquarium! Le seul point négatif est le prix de la plaquette submersible d'identification des espèces présentes. Du coup, sans appareil photo « waterproof », difficile de savoir précisément quelles espèces sont observées. Un très bon site à conseiller pour les plongeurs plus qu'occasionnels, surtout pour la dégaine masques-tubas-palmes !

Lien vers le site de présentation de la réserve.

Lien vers le dépliant de la réserve, en PDF.

Partager cet article

Repost 0
Published by Recofgette
commenter cet article

commentaires

  • : Recofge
  • Recofge
  • : On cherche, quelquefois on trouve, elle photographie et on écrit... Si vous souhaitez utiliser une photo du blog, pour nous envoyer des infos sur les publications ou l'actualité "nature" d'Aquitaine, ou pour toute autre requête, veuillez nous envoyer un mail à recofge(at)gmail.com (remplacer le (at) dans l'adresse par @ )
  • Contact

Recherche