Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 15:35
    Mené par la SFO Dordogne et l'association au Fil du temps, un site très riche en orchidées sauvages, le site des Maravals, a été aménagé  et inauguré début Juin sur la commune de Trélissac, près de Périgueux. L'occasion pour nous de visiter ce site où 19 espèces sont présentes, dont 3 d'Epipactis, des orchidées à floraison plutôt tardives, cibles de notre  périple à Trélissac.
Le plan du site, avec les différentes zones et espèces présentes. Trélissac (24). 13 Juin  2009.

Le fameux site des Maravals (Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle). Trélissac (24). 13 Juin  2009.

    L'autre côté du premier panneau, avec les 18 espèces présentes: Orchis bouffon, Orchis pyramidal, Cephalanthère à longues feuilles, Céphalanthère rouge, Epipactis helleborine, Epipactus de Müller, Epipactis à petites feuilles, Orchis moucheron, Orchis bouc, Limodore à feuilles avortées, Listères à feuilles ovales, Orchis brûlé, Ophrys abeille, Ophrys litigieux, Ophrys mouche, Orchis homme-pendu, Orchis pourpre, Orchis verdâtre et Spiranthe d'automne.
 Epipactis à petites feuilles (Epipactis microphylla), malheureusement déjà fanée. Un poil trop tard. Espèce protégée au niveau régionale. Trélissac (24).  13 Juin 2009.

Epipactis helleborine (Epipactis helleborine), malheureusement pas encore fleurie. Un poil trop tôt. Trélissac (24).  13 Juin 2009.

    Un exemple des bornes d'information et d'identification mise en place pour chaque espèces du site. Ici, l'Orchis moucheron (appelé sur le site "Orchis moustique") de son petit nom latin  Gymnadenia conopsea, en fin de floraison.

Epipactis de Müller (Epipactis muelleri), enfin une epipactis fleurie. L'espèce est rare et localisée en Aquitaine, mais très présente sur le site. Trélissac (24).  13 Juin 2009.

Epipactis de Müller (Epipactis muelleri). Trélissac (24).  13 Juin 2009.

Epipactis de Müller (Epipactis muelleri). Trélissac (24).  13 Juin 2009.

Cephalanthère rouge (Cephalanthera rubra). Trélissac (24).  13 Juin 2009.

Cephalanthère rouge (Cephalanthera rubra). Trélissac (24).  13 Juin 2009.

Le 2ème panneau du site, présentant l'écologie et la morphologie des orchidées. Trélissac (24).  13 Juin 2009.

    Pour les Epipactis, la chance nous a finalement sourit puisque nous sommes repassé sur le site  une semaine après, à l'occasion d'un  retour du  Nord de la Dordogne, et les Epipactis helleborine étaient en fleurs. Mais la chance a finalement vite décidé de partir, puisque la batterie s'est épuisé après 2 photos.
Epipactis helleborine (Epipactis helleborine). Trélissac (24).  13 Juin 2009.

Epipactis helleborine (Epipactis helleborine). Trélissac (24).  13 Juin 2009.

    Petit, facile d'accés, très riches en espèces et très bien aménagé, ce site est recommandé pour tous les amateurs d'orchidées, quel que soit leur âges et leur connaissances, et constitue un très bon lieu pédagogique pour d'eventuels groupes scolaires (même si je sais pertinemment qu'à ces âges là, on n'en a strictement rien à bip de ces orchidées de bip).

Pour en savoir plus sur l'histoire du site, voilà les liens vers le journal de Mai et de Juin:
-Journal de Mai (en pdf)
-Journal de Juin (en pdf)


Et un article parue sur sud-ouest.com et indiquant la localisation du site:

    "L'antenne départementale de la Société française d'orchidophilie, depuis environ trois ans, préserve le site des Maravals. Lundi, avait lieu la visite inaugurale. Situé entre la rue du 9-Mai et celle du 19-Mars, sur un versant exposé au sud, une pinède ensoleillée de pins noirs d'Autriche avec à l'ouest un îlot de chênes qui apporte ombre et fraîcheur, abrite 19 espèces d'orchidées.

Ne pas cueillir !

    Ce sont des plantes vivaces qui vivent plusieurs années et se reproduisent aux saisons favorables. Certaines espèces accumulent leurs réserves dans des rhizomes, d'autres dans des bulbes. 20 000 à 30 000 espèces vivent de par le monde, du cercle arctique à l'équateur, et si dans les régions tropicales la majorité pousse sur les arbres, dans nos régions elles sont enracinées en terre.

Le site est ouvert à tous et comporte quelques-unes des douze variétés protégées en Dordogne. C'est un lieu fragile et les initiateurs demandent aux visiteurs de marcher uniquement dans les allées aménagées, de respecter absolument les barrières et ne toucher ni cueillir ces fleurs. Les visites s'effectuent depuis mi-mai et jusqu'au 15 juin pour admirer la floraison."

 

Partager cet article

Repost 0
Published by recofge - dans Botanique
commenter cet article

commentaires

Juju 05/06/2011 18:37


Bonjour,
Jolie collection, et très beau projet !!

Bonne continuation

Juju ==> http://orchidee-sauvage.fr.cr


Les jardins de la Bigotie 16/11/2009 20:16


Nous avons quelques espèces d'orchidées dans les prairies de la bigotie, orchis à odeur de bouc, orchis pyramidal, ainsi que des ophrys roses et d'autres blancs dont je peine à déterminer l'espèce
exacte. En 2009 leur floraison a été vraiment exceptionnelle et les rosettes naissantes de cette automne me laisse présager d'un printemps 2010 également riche.Je suis intéressée par votre site.
J'espère pouvoir venir le visiter au printemps prochain. http://labigotie.fr/blog/


Cephalantera 11/08/2009 00:05

Bonsoir
Jolie série d'Orchidées sauvage, c'est ma passion. J'ai quelques photos sur mon blog.
A plus

  • : Recofge
  • Recofge
  • : On cherche, quelquefois on trouve, elle photographie et on écrit... Si vous souhaitez utiliser une photo du blog, pour nous envoyer des infos sur les publications ou l'actualité "nature" d'Aquitaine, ou pour toute autre requête, veuillez nous envoyer un mail à recofge(at)gmail.com (remplacer le (at) dans l'adresse par @ )
  • Contact

Recherche