Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 16:45

    Etant de passage en Gironde le week-end dernier, nous sommes partis à la recherche de la fameuse Fritillaire pintade aux alentours de Cadaujac. Le bocage humide de Cadaujac et de Saint Médard d’Eyrans est une zone Natura 2000 où l’on peut rencontrer diverses espèces protégées. Nous vous conseillons d’aller faire un tour sur le site de la communauté de communes de Montesquieu sur ce sujet :

 http://www.cc-montesquieu.fr/v2/index.php/content/view/1111307/1045/

    Fritillaire pintade (Fritillaria meleagris). Cadaujac (33). Mars 2009.

    La fritillaire pintade (Fritillaria meleagris), appartient à la famille des Liliacées (comme les tulipes). Elle tire son nom du latin "Fritillaria", qui vient de "fritillus " désignant un cornet pour jeter les dés, et de"meleagris" traduction latine de la pintade, dont le plumage tacheté rappelle le motif en damier des pétales de la Fritillaire pintade.

Fritillaire pintade (Fritillaria meleagris). Cadaujac (33). Mars 2009.

    Elle mesure entre 20 et 40 cm de haut et fleurit entre mars et mai. Elle est vivace et possède un bulbe globuleux qui contient des alcaloïdes vénéneux. Les feuilles, au nombre de 4 ou 5 sont linéaires, étroites et de couleur vert-gris. Les fleurs sont soit solitaires, soit groupées par 2 ou 3. Elles sont roses foncées, panachées en damier pourpre et blanchâtre (très rarement blanches panachées de verdâtre).

Fritillaire pintade (Fritillaria meleagris). Cadaujac (33). Mars 2009.

    La Fritillaire se développe majoritairement sur des terrains frais mais non engorgés comme les  prairies naturelles humides subissant une inondation hivernale. Le piétinement (surtout en hiver) et une fauche précoce des prairies sont défavorables pour son développement et donc pour la dissémination des graines.

Jadis répandue dans les prairies inondables, la Fritillaire pintade s'est largement raréfiée à la suite des drainages, mise en culture, conversion en peupleraie intensive, apports de fertilisants qui détruisent le bulbe. Cette plante est absolument interdite de cueillette et bénéficie d’un arrêté de protection dans plusieurs pays, ainsi que dans plusieurs départements de France dont l’Aquitaine.

Pour conserver et  favoriser le développement de la Fritillaire pintade, il faut respecter son biotope :

  • Ne pas la cueillir.
  • Maintenir des inondations naturelles.
  • Avoir une pression du pâturage raisonnée, afin de limiter le tassement du sol.
  • Limiter les fertilisants et traitements phytosanitaires...
  • Favoriser la restauration des prairies humides

Partager cet article

Repost 0
Published by Recofgette - dans Botanique
commenter cet article

commentaires

  • : Recofge
  • Recofge
  • : On cherche, quelquefois on trouve, elle photographie et on écrit... Si vous souhaitez utiliser une photo du blog, pour nous envoyer des infos sur les publications ou l'actualité "nature" d'Aquitaine, ou pour toute autre requête, veuillez nous envoyer un mail à recofge(at)gmail.com (remplacer le (at) dans l'adresse par @ )
  • Contact

Recherche