Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2008 5 26 /09 /septembre /2008 09:39
    Deuxième épisode de nos excursions estivales, cette fois-ci consacré aux amphibiens et reptiles. Dans les Pyrénées, les espèces les plus intéressantes pour les amateurs d'herpétologie sont les méconnus et rares Lézards des Pyrénées (3 espèces appartenant au genre Iberolacerta et qu'on ne trouve que dans cette chaîne de montagnes, nous en reparlerons plus précisement), l'Euprocte des Pyrénées, Calotriton asper, dont on a parlé dans cet article, et 2 espèces qu'on ne trouve que dans le pays Basque: la très rare Grenouille des Pyrénées (Rana pyrenaica), espèce découverte en 1993, qu'on ne trouve que dans quelques localités de la Forêt d'Iraty, et la Vipère de Séoane (Vipera seoanei). Même si nous avons raté la Grenouille des Pyrénées, espèce aux moeurs très atypique qui ne vit que dans les ruisseaux bien oxygénés, nous avons pu croiser une vipère aspic et une vipère de Séoane, sans pouvoir les photographier. Ce sera pour la prochaine fois, puisque nous nous jurons de photographier toutes ces espèces endémiques des Pyrénées avant la fin de notre vie.
    Comme il vaut mieux se concentrer sur les réussites que sur les semi-échecs, voilà le compte rendu de nos découvertes.

Grenouille rousse (Rana temporaria). Col du Pourtalet (64)
   
La grenouille agile prédominant en Dordogne, il est toujours très agréable de retrouver dans les Pyrénées la commune Grenouille rousse. Pour les critères de distinction (pas toujours évident) entre ces 2 grenouilles brunes, consultez cet article. Dans le même site, des larves de Salamandre tachetée de la sous-espèce fastuosa sont présentes.


    Disposant pourtant d'une indication précise mais difficile d'accés, nous n'avons malheureusement pas réussi à trouver le fameux torrent situé dans la forêt d'Iraty où la présence de la Grenouille des Pyrénées est avérée. Une seule vipère de Seoanne aperçu, mais la forêt nous réserve 2 autres belles surprises. Tout d'abord, un point d'eau avec une densité incroyable de Tritons palmés, plusieurs centaines, dans toutes les positions possibles (parades nuptiales, dépôt des oeufs sur une plante aquatiques...). Deuxième point positif, la présence, entre les nombreux lézards des murailles, de quelques lézards vivipares,  absent en Dordogne, tout comme l'Orvet (que nous n'avons pu apercevoir qu'écrasé).

Lézard vivipare (Zootoca vivipara). Forêt d'Iraty (64).

    L'alyte accoucheur (Alytes obstetricans) est un petit crapaud dont la petite note flutée émise la nuit traduit la présence. La grande particularité de cet anoure concerne les soins parentaux masculins (et oui!) prodigués à la ponte. En effet, la reproduction est terrestre, et le mâle, après avoir honoré les oeufs de sa précieuse semence, enroule la ponte autour de ses membres postérieurs, se déplaçant avec et la choyant jusqu'à la déposer lors de l'éclosion dans une zone humide, où les tétards vont se métamorphoser (parfois au bout de plusieurs années). Nous avons croisé 2 individus avec des oeufs, mais sans appareil photo. Donc tant mieux pour nous, mais tant pis pour vous (une recherche google satisfera cependant votre curiosité).
Alyte accoucheur (Alytes obstetricans). Toilettes du camping de St Jean Le Vieux (64).

Après les Pyrénées, notre prochaine étape a été la Bretagne. L'avantage de la tente c'est que l'on peut vadrouiller partout...
Triton palmé femelle (Lissotriton helveticus), toujours en phase aquatique.
Forêt de brocéliande; Val sans retour (35)

Couleuvre à collier (Natrix natrix) thermorégulant. Forêt de brocéliande. Val sans retour (35).

    Et pour finir, un dernier Alyte croisé dans le Lot. Toujours sans oeuf malheureusement. Encore un objectif photographique pour 2009.
Jeune alyte accoucheur (Alytes obstetricans). Molières (46)

Partager cet article

Repost 0
Published by recofge - dans Herpetologie
commenter cet article

commentaires

  • : Recofge
  • Recofge
  • : On cherche, quelquefois on trouve, elle photographie et on écrit... Si vous souhaitez utiliser une photo du blog, pour nous envoyer des infos sur les publications ou l'actualité "nature" d'Aquitaine, ou pour toute autre requête, veuillez nous envoyer un mail à recofge(at)gmail.com (remplacer le (at) dans l'adresse par @ )
  • Contact

Recherche